Sur le thème des quatres saisons "Déméter et le tourbillon des Saisons"

  L'origine du Projet

 


Grobidou

 

Dans le cadre de mes interventions au Musée Promenade à Marly le Roi, j'ai l'occasion à partir de thèmes mythologiques d'adapter, de raconter puis de mettre en scène des enfants entre 6 et 12 ans. La Titanomachie, Diane et Actéon, Orion, Atalante et Méléagre, Dédale et Icare . . . Déméter.

 

 

Déméter

 

Un mythe grec expliquant le cycle des saisons. Cherche Perséphone

Déméter : l'histoire d'une maman qui a perdu sa fille et qui fait  toutpour la retrouver. J'avais envie de parler de l'amour maternel sur lequel les enfants pourront compter même si, comme Perséphone, ils seront amenéà côtoyer le pays des ombres et de la mort. J'avais envie de partager l'univers poétique et métaphorique des explications du monde des Antiques. J'ai l'impression que pour grandir "les croyances intermédiaires" aident : comme si la poésie précédait la science qui peut à son tour devenir source de poésie.* 

J'avais envie d'évoquer la parole d'un père qui remet de l'ordre dans la confusion de Perséphone incapable de choisir entre ses sentiments amoureux et sa tendresse filiale. J'avais envie de semer pour plus tard. 

Je me suis lancé un défit : adapter "Déméter" pour les tout petits.

 



Le tourbillon des saisons


Une histoire par saison.

Grobidou, à la fonte des neiges se transforme en passeur. Face à une énigme qui lui semble impossible à résoudre, il s'adresse a son cheveu préféré qui lui susurre à l'oreille la solution. Le printemps de l'Euréka

« Avant c'était tout le temps l'été » nous raconte le mythe de Déméter. Jusqu'au jour où Perséphone a disparue. Zeus, le plus fort des plus fort, cède au chagrin de sa mère. Et c'est la naissance des saisons.

En automne on récolte les rutabagas, un conte randonnée de la graine au fruit pour le plaisir de répéter ensemble, de savoir à l'avance, pour mieux se laisser surprendre.

Comment évoquer l’hiver, sans la neige, ses flocons, la joie et l'excitation de l'exceptionnel ! Retrouver les personnages des histoires précédentes le Soleil, le Vent, Maturin le jardinier et Grobidou aux prises avec la glace.

Suggérer avec le lasso, le mouvement de la lune autour du soleil, pour ouvrir aux prémices de l'observation scientifique, « sur le comment du pourquoi vrai des saisons »

 


 

  Les Images


 

 

 


La Boule d'Equilibre,

Je peux me balancer, je peux aussi rester assise dessus sans bouger, monter dessus et me balader, être debout à côté ou allongée à ses pieds.

Elle me fait penser au ventre de Grobidou, à la terre que parcourt Déméter,à la graine de Rutabaga qui veut devenir très grande. . . Au soleil autour duquel tourne la terre.

 

Les Balles de jonglage,

 Elles permettent de visualiser les positions et les déplacements de la chèvre du loup et du chou dans l'histoire de Grobidou. Jongler avec les idées pour trouver une solution ça peut aussi être prit à la lettre !


Le Lasso,

Pour la petite ritournelle du début, en sautant à la corde, pour attraper le loup par la queue, le faire tourner au dessus de la tête pour l'envoyer dans la lune, pour faire tourner autour de la boule d'équilibre,pour représenter le mouvement de la terre autour du soleil.

 

Le ukulélé.

Plus petit que mon violon pour glisser quelques notes entre deux histoires ou pour me prendre pour la rock star du potager.


Le costume

Fleuri comme le printemps. Coloré comme un dessin d'enfant. Qui cache un ventre qui pourrait évoquer la silhouette d'une femme enceinte, Déméter déesse de la fertilité ou biencelle de MaximeGrobidou. Qui pourrait laisser croire que la conteuse s'est échappée d'une Bande Dessinée.

 

Un sac arrosoir

Pour le printemps, pour ranger ma corde à sauter et de quoi boire.

 

La fourrure orange.

Pour délimiter l'espace de jeux, pour le doux sous les pieds, pour les feuilles d’automne, pour cacher des surprises.

 

Un fond blanc et soyeux.

Pour cacher le bureau de la maitresse, les tapis de la salle de motricité, les livres de la bibliothèque, pour concentrer l'attention sur ce qui se passe devant, pour accrocher les changements de lumières quand l'occasion d'avoir "le noir" se présente.



 

 

Le spectacle


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog